Les pièces de théâtre adaptées sur scène

Les pièces de théâtre adaptées sur scène

Une pièce de théâtre est une pièce écrite suivant des règles de littérature et une pièce destinée à être jouée sous forme de représentation  théâtrale.

Le texte est ainsi constitué de dialogues entre les personnages et/ou d’indications relatives à la mise en scène appelées didascalies. A noter que les origines des pièces  théâtrales remontent à l’Antiquité.  

Les pièces de théâtres sont-elles toujours représentées fidèlement à l’œuvre originale ?

Théoriquement et techniquement, une pièce théâtrale s’attache à rendre compréhensible et appréciable, notamment par des signes, le sens du texte. Les metteurs en scène ont intérêt  à respecter  l’œuvre écrite  aussi bien que l’époque et les lieux  ainsi que les classes sociales des personnages. La convergence entre le texte et la représentation sous forme de pièce théâtrale est une nécessité artistique. Cette nécessité n’empêche pas deux différents metteurs en scène de produire un spectacle différent pour une  même pièce. Cette même pièce peut prendre un sens nouveau si le metteur en scène prend le risque de transposer le thème dans une autre époque, en insérant une modernisation, ou en choisissant d’attribuer un rôle masculin  par une actrice par exemple. En effet, une pièce théâtrale peut être simultanément  une « représentation » et une « récréation » permettant ainsi le redécouverte  de l’œuvre originale.

Quelles libertés les metteurs en scène ont-ils vraiment ?

Normalement, une pièce théâtrale est conçue pour être jouée sur scène. Le metteur en scène joue un rôle prépondérant dans la conversion  de l’œuvre écrite en représentation sur scène.  A cet effet, il n’est pas un simple exécutant chargé  seulement de transposer les didascalies en éléments essentiels de la pièce théâtrale. 

C’est lui qui choisit les décors réalistes conformes au texte, aussi bien que la lumière, la musique, les costumes  qui sont tous des éléments qui engagent le sens de la pièce.  Le metteur en scène dirige et organise  les acteurs qui doivent mettre en commun leur savoir faire permettant de manifester  un débit, une diction, des  accentuations, des postures et des déplacements bien mesurés. Les choix du metteur en scène fournissent ainsi une couleur spécifique à la pièce théâtrale. C’est un personnage clé.