L’art géométrique, un art à part entière

Pour des yeux amateurs, l’art géométrique ne serait rien d’autre qu’un simple melting-pot de formes géométriques. Ce qui n’est pourtant pas le cas. En effet, cet art bien particulier est beaucoup plus complexe à définir. Deux éléments permettent de mieux comprendre et définir ce qu’est l’art géométrique, à savoir : ses caractéristiques et son développement.

Comment définir l’art géométrique ?

La principale caractéristique de l’art géométrique est bien évidemment la mise en valeur des formes géométriques par rapport au cadre du tableau. Ainsi, courbes, lignes, carrées, cercles, triangles et autres viennent ici apporter une tout autre dimension à une œuvre existante, mais peut aussi constitue l’œuvre en elle-même.
L’art géométrique trouve ses origines dans la tendance abstraite, en pleine expansion en Allemagne dans les années 20.A partir de là, cette forme d’art s’exportera dans de nombreux pays, devenant ainsi un art plus neutre et universel.

Comment les œuvres sont-elles réalisées ?

S’il est vrai que chaque artiste géométrique possède son propre style et sa propre façon de faire, pour être considérée comme étant une œuvre d’art géométrique,l’œuvre doit être claire, aérée et réalisée de façon réfléchie.
Contrairement à ce que l’on pourrait croire, faire de l’art géométrique ne consiste pas à imaginerdes formes puis à calquer le tout sur une toile. Cet art est bien plus complexe qu’il n’y paraît. Deux cas peuvent se présenter : soit l’œuvre est déposée sur la surface constituée par le tableau, soit celle-ci constitue la surface. Dans le premier cas, l’artiste bénéficie d’une plus grande liberté dans l’expression de son art. L’artiste peut donc s’adonner à l’illusionnisme et à l’utilisation de différentes techniques (gravure, aquarelle, etc.). Dans le deuxième cas de figure par contre, l’œuvre n’a pas vocation de présenter une autre dimension, mais se présente uniquement comme le fruit d’un agencement rationnel de couleurs et de formes.
La façon dont les œuvres de l’art géométrique diffère aussi selon les matériaux utilisés. Si certains artistes (peintres et sculpteurs confondus) privilégient les matériaux classiques comme latoile ou le verre, d’autres s’illustrent en donnant vie à l’aluminium, au plexiglas ou encore au béton.